Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
Journalistes franais aux Etats-Unis
 
 

Les îles Kerguelen, aux confins du monde



L’auteur-dessinateur Emmanuel Lepage débarque aux Kerguelen, un archipel français isolé au Sud de l’océan Indien, entre Antarctique, Afrique et Australie. Douze ans plus tôt, il avait consacré une bande-dessinée au Marion Dufresne, seul bateau qui se rend sur ces terres aujourd’hui inaccessibles aux touristes. Cette fois-ci, il pourra rester sur place et vivre quatre semaines avec les rares personnes autorisées à y séjourner dans le cadre de leur travail.

L’auteur breton s’intéresse aux liens qui se tissent entre les scientifiques, naturalistes et autres exilés volontaires qui laissent derrière eux amis et famille pour une expérience personnelle et communautaire inoubliable.

Isolés aux confins du monde, ils vivent pourtant toujours en groupe, que ce soit sur la base de Port-aux-Français ou dans les cabanes éparpillées sur les îles au plus près de la faune ou de la flore qu’ils observent et étudient. C’est dans ces refuges spartiates que naît le sentiment d’appartenir à une communauté pas comme les autres.

Emmanuel Lepage se rend tout d’abord à Pointe-Suzanne, sept heures de marche à fendre des paysages sans chemin. Après plus d’un an sur place, Julie enseigne à Émilie, qui lui succèdera, comment compter les jeunes manchots papous. Mais ce passage de relais est surtout l’occasion de conseils et mises en garde pour bien vivre l’aventure australe.

À bord du chaland des Kerguelen, le dessinateur se rend ensuite sur l’Île Verte où il s’immerge quelques jours dans une équipe de trois biologistes. Parmi eux, Francesco, un chercheur italien qui niche là chaque été depuis une vingtaine d’années. Emmanuel se doute que ce ne sont pas uniquement les pétrels bleus, chionis, skuas et autres oiseaux qui l’attirent ici…

À la cabane Estacade, Emmanuel est accueilli par de jeunes scientifiques venus étudier les éléphants de mer. Il est fasciné par leurs connaissances et leur aisance à manipuler ces phoques de plus de 250 kilos à qui ils poseront des balises. Surtout, il sent que les mois d’hivernage ont profondément changé ces reclus du bout du monde. La vétérinaire Laura le reconnaît : depuis son passage sur l’île, elle aspire à une vie plus minimaliste et retient de son huis-clos en cabane, l’aventure humaine…

Dernière escale sur l’île Haute pour Emmanuel. Cette fois, c’est une passation entre deux botanistes auquel il assiste. L’occasion de réfléchir avec Manon et Victor au sens de leur travail scientifique, mais aussi d'évoquer leur frustration de ne pas pouvoir faire plus pour la planète.

Documentaire de 52 minutes. Coproduction ARTE France, ZED.

Réalisation :
François Picard et Cécile Clocheret, en collaboration avec Alexis de Favitski.

Les îles Kerguelen, aux confins du monde

Haut de la page


Vous êtes sur le site de Culture-Aventure France, association d'intérêt général fondée par François Picard.

Tous droits réservés © 2003-2024 Culture-Aventure.