Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
 
 

Vous êtes ici : Accueil  > Bourse AVI International > Edition 2016 > Des plantes et des hommes

Compte rendu

Des plantes et des hommes





Bourse AVI International - Edition 2016

Un projet mené par

Hélène Beaugeard




Objectifs initiaux du projet

Notre projet s'est effectué au sein de Mano a Mano, association franco-péruvienne oeuvrant depuis 1994 dans le quartier de la Ensenada, situé à l'extrême-nord de Lima. Ce quartier est un « pueblo joven » (« ville jeune »), qui s'est constitué il y a une trentaine d'années seulement, par une population ayant émigré pour des motifs économiques, de différentes régions du Pérou. De par cette situation, la Ensenada souffre d'un manque d'infrastructures publiques et d'institutions sociales (routes, centres de santé). C'est dans ce cadre que l'ONG intervient, dans le but d'améliorer les conditions de vie de la communauté. Elle forme et emploie une vingtaine de personnes de la Ensenada dans ses différentes activités : pharmacie de quartier, bibliothèque-ludothèque pour enfants, construction d'espaces publics (terrains de jeux, parcs) et restaurant et pâtisserie solidaires.

De formations universitaires différentes (tourisme durable pour Gordian et écologie pour Hélène), nous avons été séduits par les multiples activités de Mano a Mano et avons décidé d'y participer durant 4 mois. Notre but initial était alors d'aider à l'aménagement de nouveaux jardins, de concevoir un système d'irrigation plus écologique (type récupération des eaux usées et traitement par des plantes) et d'appuyer Mano a Mano dans ses actions de sensibilisation à l'environnement.

Les projets réalisés

Irrigation du parc de la bibliothèque

Lima se situe dans une région désertique et aride, avec très peu de précipitations, ce qui rend la végétation très rare. A la Ensenada, où la pente et le terrain sableux rendent encore plus difficiles les conditions de culture, Mano a Mano construit depuis 2007 des jardins destinés aux habitants. L'ONG a aussi construit un parc autour de sa bibliothèque, qui sert de lieu de récréation, mais aussi de sensibilisation à l'environnement aux enfants du quartier.

Le parc de la bibliothèque est organisé en deux parties. La partie la plus grande constitue le terrain de jeux des enfants. A notre arrivée, au début du printemps, nous avons pu y observer de nombreuses espèces natives (faux-poivrier ou Schinus molle, cotonnier) ou adaptées à la sécheresse (cactus, aloe vera et autres plantes grasses). La 2ème partie du parc, plus petite, est utilisée pour organiser les cours de jardinage pour les enfants. A notre arrivée, la majeure partie de ce terrain était dénuée de végétation et seuls quelques arbres et aloe vera y étaient bien implantés.

En travaillant avec Silvia, la personne en charge de l'entretien du parc, nous avons constaté que l'irrigation, effectuée à l'aide d'un long tuyau d'arrosage connecté au robinet de la bibliothèque, était pénible et gaspillait beaucoup d'eau. Nous avons donc cherché d'autres systèmes alternatifs.

Nous avons d'abord pensé à récupérer l'eau de pluie du toit de la bibliothèque, mais les simulations effectuées ainsi que les avis des habitants du quartier nous ont indiqué que les volumes récupérés seraient trop faibles. Nous avons alors demandé conseil auprès d'une ONG péruvienne, le Centro de Artes de la Humanidad (CEAH), qui mène un projet de reforestation à l'est de Lima. Celui-ci a mis en place un système d'irrigation gravitaire par goutte à goutte, qu'il nous a expliqué en détail. Par manque de temps et parce que Mano a Mano menait déjà d'autres projets prioritaires, nous n'avons pas pu installer un tel système mais nous avons laissé notre étude de faisabilité à l'association.

Création d'un potager en permaculture et plantations

Sur demande de Silvia, nous avons aménagé un potager dans la 2ème partie du parc. Pour ce faire, nous avons déplacé les aloe vera et nous avons conçu 3 buttes de permaculture, selon la technique dite de culture en lasagne. Cette technique repose sur la superposition de couches de matière organique fraîche, riches en azotes (type déchets de cuisine, résidus de tonte), et de couches de matière organique sèche, riches en carbone (type branchages, feuilles mortes), dans le but d'enrichir le sol. Dans ces buttes, nous avons semé des légumes en privilégiant les associations de culture bénéfiques.

Dans l'autre partie du parc, nous avons planté 2 origans et 2 taras (Caesalpinia spinosa), arbres typiques des lomas (écosystèmes côtiers du Pérou qui se développent grâce à l'humidité atmosphérique).

Ateliers de jardinage comme espaces d'échanges de savoirs

En compagnie de deux autres étudiantes agronomes volontaires, Hélène a participé à l'animation de cours de jardinage hebdomadaires. Ces cours étaient ouverts à tous les habitants de la communauté, qu'ils soient débutants ou non. Ainsi, si la plupart des adultes venus assister aux cours n'avaient aucune expérience (et souvent pas de jardin), quelques participants avaient été agriculteurs avant de s'installer à Lima. Nous avons donc conçu nos cours davantage comme des "ateliers", c'est-à-dire des espaces d'échanges participatifs de savoirs et de pratiques dans lesquels nous avons tenu à faire intervenir autant que possible les habitants. Nous avons également cherché à nous adapter au mieux au contexte local, en proposant des plantations en pots (faits à partir de bouteilles réutilisées) pour les personnes ne possédant pas de jardin et en nous intéressant aux cultures adaptées et aux problèmes effectivement rencontrés. Nous avons par exemple animé un atelier sur la fabrication de pesticides naturels, grâce aux connaissances apportées par un étudiant en agronomie à Lima que nous avons rencontré.

Préparation de cours de jardinage pour enfants

Dans le cadre des « vacances utiles » qu'organise Mano a Mano en janvier et février, Hélène a été chargée de préparer un atelier de jardinage pour les enfants qui viendront à la bibliothèque durant ces deux mois. Nous avons donc préparé le matériel (6 grandes jardinières fabriquées à partir de palettes) ainsi que les instructions de plantation et des supports de cours destinés aux animateurs qui feront l'activité avec les enfants.

Autres études menées

Sur demande de Mano a Mano, Gordian a mené une étude de faisabilité de l'installation de panneaux solaires sur le toit de l'ONG. Son étude a conclu que cela ne serait pas rentable, car il n'est pour l'instant pas possible à Lima de vendre l'excédent d'électricité produite. Celle-ci devrait alors être stockée dans des batteries, trop chères par rapport au prix d'achat de l'électricité à un fournisseur extérieur.

Afin de faciliter l'accueil de touristes par Mano a Mano, Gordian a également conçu un document de réservation des chambres.

Nos tâches quotidiennes au sein de Mano a Mano

En parallèle de ces projets, nous avons participé aux activités de construction, qui visaient cette année à l'ajout d'un 2ème étage à la bibliothèque et la création de 4 nouveaux jardins, d'un skate park et d'une place des fêtes.

Nous avons aussi, une fois par semaine, aidé à la préparation et à la vente de pâtisseries.

Cette expérience a été pour nous très riche en découvertes et en belles rencontres. Nous sommes revenus en Europe avec l'envie de continuer à nous impliquer dans des projets similaires, qu'ils soient à l'autre bout du monde ou bien tout simplement chez nous, en France et en Allemagne !



Vous êtes sur le site de Culture-Aventure France, association d'intérêt général fondée par François Picard.

Tous droits réservés © 2003-2018 Culture-Aventure.