Suivre Culture-Aventure sur Twitter    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
 
 

Vous êtes ici : Accueil  > Bourse AVI International > Edition 2014 > Madagascar : développement d'un jardin éducatif dans l'école publique de Vinaninkarena

Compte rendu -

Madagascar : développement d'un jardin éducatif

dans l'école publique de Vinaninkarena





Bourse AVI International - Edition 2014 -

Madagascar : développement d'un jardin éducatif

dans l'école publique de Vinaninkarena




I. DESCRIPTION DU PROJET REALISE :

Ce projet, qui s’est déroulé pendant la période de Septembre au Décembre 2014, a été réalisé dans l’école primaire publique de Vinaninkarena à Madagascar. Il a pour objet de développer un jardin maraicher dans l’école afin de promouvoir un accompagnement éducatif des élèves.

La commune rurale de Vinaninkarena est située dans la région de Vakinankaratra (au centre de Madagascar) à 10 km au sud d’Antsirabe. Elle compte 12 000 habitants pour une surface de 70 km2.

Notre projet propose comme activité de mettre en place et développer un jardin éducatif dans l’école. Grâce à ce projet, nous comptons promouvoir un accompagnement éducatif des enfants et développer dans la communauté de l’école le concept du jardin partagé comme étant un support pédagogique centré autour de l’environnement et la convivialité.

Le projet a été conduit par Annie Randrianatoandro, présidente de l’association "Aide pour le Développement Durable". Notre association a pour principale mission de développer des microprojets en faveur de l’éducation, santé et environnement à Madagascar.

Les objectifs que nous voulons atteindre pour ce projet sont :

- d’améliorer l’environnement et les conditions d’apprentissage des élèves, et rendre leur milieu de travail plus attractif

- de promouvoir un accompagnement éducatif : acquérir le sens de la responsabilité collective, développer le concept de partage et stimuler leur curiosité

- de sensibiliser les élèves à l’écologie et de leur apprendre à respecter un milieu naturel et vivant

- d’initier les élèves aux techniques de culture des légumes

Pour sa réalisation, nous avons aménagé un terrain d’une surface de 400 m2 disponible au sein de l’école pour cultiver les différents légumes. Un jardinier a été recruté pour l’occasion pour faire les travaux d’aménagement et préparation du sol, l’entretien régulier des plantes (désherbage, arrosage, sarclage,…). Nous avons attribué cette tâche au gardien de l’école car en même temps, il habite avec sa famille dans l’enceinte de l’école et pourra ainsi s’occuper efficacement aux taches d’entretien régulier des plantations.

Afin d’impliquer les enfants dans ce projet, ils ont été amenés à participer à l’entretien des jardins et qu’ils se les approprient en suivant l’évolution de leur culture. Ainsi, des travaux d’entretien des cultures ont été organisés entre les différentes classes. Ces séances ont été prévues le vendredi matin toutes les 2 semaines. Ils apprennent ainsi le travail d’équipe et le savoir-faire en matière de culture, ce qui les aidera pour leur parcours ultérieur. Ce sont des occasions d’apprentissage pour les enfants mais aussi des moments de convivialité pour toute la communauté de l’école. Chaque séance est sous la surveillance d’un enseignant qui enseigne en même temps les techniques de culture aux élèves ainsi que le mode d’entretien de chaque légume.

Initialement, les produits issus des jardins ont été prévus pour faire des ateliers cuisines ponctuelles organisés avec les élèves. Mais entre temps, l’Association locale Aide pour le Développement Durable a pu obtenir des subventions (de la part de l’Association Frères d’espérance et de l’Agence Microprojets) pour mettre en place une cantine scolaire dans l’école. Nous avons estimé que ces 2 projets peuvent se combiner pleinement et aboutissent au même objectif, c'est-à-dire améliorer les conditions de travail des élèves dans l’école. Ainsi, tous les légumes produits dans le jardin ont servi comme une partie des ingrédients nécessaires à préparer les repas donnés aux enfants à la cantine.

Implication des responsables du projet dans les activités réalisées :

Les responsables du projet Annie Randrianatoandro et David Rasoloarimanana sont membres de l’association "Aide pour le Développement Durable" ; respectivement présidente et directeur de projets. Ainsi ils ont participé pleinement dès la conception du projet jusqu’à sa mise en œuvre actuelle. Ces implications se traduisent par les actions suivantes :

- Montage, conception du projet et mobilisation des partenaires locaux (les responsables de l’école, les autorités communales, les autorités de l’éducation nationale, l’association des parents d’élèves).

- Recherche de partenaires financiers et techniques (constitution de dossier de subvention, contact, recherche d’informations,…)

- Organisation et planification des activités à réaliser : des réunions avec ces partenaires locaux ont été effectuées dans le courant de l’année 2014 afin de mettre en place la mise en œuvre des activités. Ainsi, nous avons validé les paramètres comme le choix des légumes à cultiver, les points d’ordre logistique comme la clôture du jardin et la mise en place du puits à pompe manuelle pour faciliter l’arrosage des plantes. Pour la clôture, ce sont les parents qui ont contribué à son opération en apportant chacun des planches en bois. Pour la conduite des programmes pédagogiques, elle a été validée avec la directrice de l’école et les instituteurs.

Pour les travaux de réhabilitation de la cantine scolaire, c’est l’équipe de l’association ADD qui a supervisé l’ensemble des travaux (acquisition des matériels, transport, mobilisation des membres bénévoles qui ont aidé les maçons durant la période de travaux).

- Action de communication du projet en France et à Madagascar (réalisation de support audiovisuel, émission radio, animation sur les réseaux sociaux)

Animation et conseils durant certaines séances d’entretien du jardin avec les élèves.

Quant à l'utilisation de la bourse AVI International, elle a été versée sur le compte de l'Association locale. Ainsi, elle a été utilisée pour acquérir des matériels et outils pour entretenir les jardins mais aussi payer le salaire du jardinier pour une période de 5 mois. Les matériels acquis sont : 6 arrosoirs, 4 bêches, 2 pèles, 1 tuyaux de 40 m, des semences de légumes, des engrais et fertilisants pour le sol.

Quant à l’utilisation de la bourse AVI International, elle a été versée sur le compte de l’Association locale. Ainsi, elle a été utilisée pour acquérir des matériels et outils pour entretenir les jardins mais aussi payer le salaire du jardinier pour une période de 5 mois. Les matériels acquis sont : 6 arrosoirs, 4 bêches, 2 pèles, 1 tuyaux de 40 m, des semences de légumes, des engrais et fertilisants pour le sol.

II. RESULTATS OBTENUS

Vu que l’objectif initial du projet est surtout axé vers un accompagnement éducatif des élèves, les leçons qui ont été enseignés aux enfants sont ceux qui leur permettraient d’acquérir des notions de culture et le mode d’entretiens des plantes :

- Croissance des plantes, du semis jusqu’à la cueillette : durée, évolution avec le temps, partie comestible des plantes

- Méthodes d’entretiens des plantes : arrosage, désherbage, leur fréquence, leur utilité

- L’utilisation des outils et matériels

- Fertilisation du sol : matières à utiliser (compost, fumier) leur rôle

Les légumes que nous avons cultivés :

- Légumes feuilles : petsai, brèdes morelles, choux chinois, salades

- Légumes : tomates, courgettes

- Légumineuses : haricot, haricot vert

Pendant la période de la mission le jardin a fonctionné pendant 5 mois et on a pu obtenir les résultats suivants :

- Nombres de séances réalisées avec les élèves : 15 (30 heures).

- Production de différents légumes : courgettes, salades, haricot, légumes feuilles, tomates.

- Nombre de repas préparés à la cantine (de mars 2016 jusqu’ à présent) : 100 séances de distributions qui correspondent à 6000 repas donnés aux élèves.

La mise en place du projet cantine scolaire a débuté en janvier 2015. Un bâtiment de classe a été rénové, aménagé et équipé. La première phase consiste essentiellement à la mise en place et réhabilitation d’infrastructures. Après mars 2015, les activités de la cantine ainsi que celles relatives au jardin a été mise en attente, faute de trouver un moyen d’approvisionnement en continu de la cantine ainsi que pour payer les charges nécessaires (salaires du jardinier) pour entretenir et produire le jardin. Mais à partir de mars 2016, les activités ont repris grâce à une subvention de la part de l’Agence Microprojets. Non seulement, la cantine scolaire a pu être approvisionné de manière continue, c'est-à-dire distribution quotidienne de 60 repas quotidiens pour les enfants, mais les productions de légumes dans le jardin, avec la participation ponctuelles des enfants, ont pu être reprises.

Désormais, l’ensemble du projet est conduit d’une manière pérenne actuellement. Nous tenons à remercier l’implication de la communauté locale ainsi que pour le soutien de nos partenaires (la bourse AVI International, l’association Frères d’espérance, l’Agence Microprojets) car sans l’appui conjoint de tous ces acteurs, ce projet n’a pas pu aboutir. Merci du fond du cœur !!

Toute l’équipe de ADD





Vous tes sur le site de Culture-Aventure France, association d'intrt gnral fonde par Franois Picard.

Tous droits rservs 2003-2018 Culture-Aventure.