Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook    Etre ami avec Culture-Aventure sur Facebook
 
 

Vous êtes ici : Accueil > Festival-Projections > Programme > Amandine et EricChapuis

 

4400 kilomètres de marche en couple, à travers l’Inde

Amandine et Eric Chapuis

Projection-rencontre - samedi 23 janvier - 16h

Film d'Amandine et Eric Chapuis. 52 mn

Jeunes mariés, Amandine et Éric Chapuis partent pour un voyage de noces de huit mois afin de vivre pleinement leur engagement. Sur 4 400 kilomètres, ils traversent l’Inde à pied, du sud au nord, tels des pèlerins, trouvant le sens de leur marche dans les rencontres au fil du chemin.

Ils sillonnent les rizières du Tamil Nadu, les jungles du Kérala, les plages idylliques de Goa, le désert du Rajasthan, les plaines du Pendjab et enfin, les contreforts sauvages de l’Himalaya..

Cette marche leur offre des rencontres que leur vie de journaliste indépendante et d’ingénieur en traitement des eaux ne leur avait pas proposées jusqu’alors. Ils mettent des visages sur cette Inde si mystérieuse et multiple. Les divinités du pays les suivent aussi, même si elles n’empêchent pas Éric Chapuis de se faire faucher par un camion.

Ils retiennent surtout de ce voyage, un vertigineux sentiment de liberté, « celui qui permet de se libérer du manque de confiance en soi et des autres ».

Interview du couple :

Vous rappelez dans votre récit que l’Inde est un pays marqué par les interdits. A quelles occasions l’avez-vous particulièrement ressenti ?

Plus particulièrement dans le Rajasthan, avec les nombreux interdits qui touchent la femme. Ils contrastaient d’autant plus avec mon statut de femme « libre », une étrangère qui pouvait s’offrir une année de voyage loin de ses obligations familiales. Dans un premier temps, ma situation m’est apparue indécente, comparativement à ces femmes qui ne pouvaient même pas venir se joindre à l’assemblée d’hommes au milieu de laquelle j’étais, pour ma part, acceptée. Cela paraissait d’autant plus choquant dans cet Etat, réputé ouvert sur le monde, dû au nombre de touristes qui le fréquentent. Pour nous, ce fut au contraire le plus traditionaliste.

Plus généralement, dans les campagnes, les Indiens ne cachent pas les nombreux interdits qui dirigent leur vie quotidienne. Ils sont principalement d’origine religieuse (et propres à chaque religion) mais semblent être devenus, avec le temps, d’ordre socio-cultuel comme, par exemple, le fait de ne pas manger de viande, un interdit qui dépasse la question de pureté des hindous. En milieu urbain, il en existe aussi, même s’ils sont moins voyants ; en dépit de l’accord de son mari, une femme m’a ainsi confié ne pas pouvoir se promener seule dans sa rue, sans que l’un de ses voisins ne la dénonce à un policier comme s’il s’agissait d’un délit !

La suite de l'interview.



Lieu : Maison des Mines  - 270, rue Saint-Jacques - Paris 5

Accès : RER : Luxembourg (sortie rue de l'Abbé de l'Épée), Bus : 21, 27 (Feuillantines), 38 (Val de Grâce), 82 (Auguste Comte), 83 (Port Royal Saint Jacques), 84 (Panthéon), 89 (Mairie du V-Panthéon), 91 (Port Royal Saint Jacques). Métro le plus proche: Censier Daubenton (Ligne 7). Station Vélib' face à l'entrée.

Tarif : 6 €.

Partager



Lien pour en savoir plus

Leur blog

Haut de la page

 


Vous êtes sur le site de Culture-Aventure France, association d'intérêt général fondée par François Picard.

Tous droits réservés © 2003-2018 Culture-Aventure.